Comment arrêter d’écouter les autres (et leurs critiques)

Salut à toi qui regarde cette vidéo géniale !

Tu as un grand projet, de grandes ambitions mais :

  • Tu es entouré de gens qui te tirent vers le bas
  • Tu reçois souvent des commentaires négatifs sur ce que tu fais, ce que tu entreprends
  • Les personnes que tu côtoies au quotidien ne comprennent pas ce que tu fais ou ce que tu veux faire
  • Tu ne trouves pas le soutient dont tu aurais besoin vis à vis de tes proches
  • Tu es fâché avec quelqu’un parce qu’il n’a pas cru en toi…
  • Tu te dis peut-être que c’est plus facile pour les autres, parce que tu es le seul à avoir des problèmes avec ton entourage

Regarde cette vidéo jusqu’au bout…

Aujourd’hui c’est une vidéo un peu spéciale…Cette vidéo est très difficile à écrire pour moi….parce que c’est mon plus gros problème. C’est ma plus grosse difficulté aujourd’hui, notamment vis à vis de mes parents.

On est ou on devient ce qui nous entoure

Est-ce que tu sais que si tes amis les plus proches sont obèses, tu as plus de chances de devenir toi-même obèse que si tes amis les plus proches sont plutôt athlétiques?

Ce n’est pas impossible d’avoir des amis obèses et d’être mince, c’est juste plus difficile…

Quand tu as des proches pessimistes ou négatifs, c’est plus difficile de rester optimiste.

A l’inverse, on a plutôt tendance à croire qu’il est plus facile de devenir médecin ou comédien si les membre de sa famille exercent déjà cette profession.

Quand tu as un objectif, un rêve, ton entourage est plus important que tu ne pourrais le réaliser.

  • Tu veux perdre du poids?
  • Tu veux quitter ton job?
  • Tu veux entreprendre?
  • Tu veux devenir un grand champion dans ton sport?
  • Tu veux devenir artiste?

Le meilleur moyen d’y arriver, c’est de trouver des personnes qui l’ont déjà fait et de créer des liens avec eux.

Comment bien s’entourer ?

Si tu veux des abdos en béton armé, tu vas à la salle de sport et tu te mets à discuter avec les personnes à qui tu veux ressembler.

Félicites les et demandes leur comment ils font pour arriver à un résultat aussi incroyable!

Les personnes qui travaillent dur pour arriver à un but aiment souvent raconter leur histoire. Il suffit de les écouter.

Une personne qui sait écouter va paraître très sympathique. Et si tu poses des questions intéressantes, il y a de fortes chances que ton modèle revienne vers toi pour te donner des conseils.

Alors vas y, deviens ami avec tes modèles! Vas à des rencontres d’entrepreneurs, va à des expositions, montre aux gens ton envie d’apprendre et ta motivation pour devenir comme eux.

Dans une prochaine vidéo, on verra ensemble comment se faire des amis grâce au livre de Dale Carnegie

Comment gérer les conflits ?

Il peut arriver aussi que tes proches ne partagent pas du tout les mêmes envies que toi.

Si ton objectif, c’est toujours d’avoir des abdos en béton, à contrario, il faudra éviter de voir ton pote abonné au fast food trop souvent sur les horaires des repas…histoire d’éviter les tentations inutiles.

Il se peut même que tes nouvelles habitudes sportives et alimentaires lui déplaisent. Ton nouveau mode de fonctionnement peut lui renvoyer une image négative de lui même et ça peut créer des tensions.

Si ton ami est compréhensif et t’encourage dans tes choix, c’est super et il y a même une chance pour qu’il t’accompagne dans ta direction!

Par contre, il va peut être critiquer tes choix, en disant que tu étais vachement plus sympa avant, quand tu mangeais gras en regardant la télé avec lui….et là, il faudra peut-être accepter de s’éloigner un peu de cette personne.

C’est suffisamment difficile d’emprunter un chemin que peu de gens suivent. Pas la peine de s’encombrer de pessimistes, ils ne feront que te freiner.

Comment gérer les freins familiaux ?

Tu as compris, si tu veux réussir dans un projet, tu dois t’entourer de gens qui ont déjà réussi et t’éloigner de ceux qui t’empêche de réussir. C’est aussi simple que ça.

Oui…mais…On choisit ses amis, pas sa famille. C’est bien le problème…

La plus grande peur de mes parents, c’est que je quitte mon job actuel pour devenir entrepreneur. Ma mère m’a déjà dit qu’elle ne dormait plus à cause de mon projet et que j’étais en train de la tuer. Mon père émet de gros gros doutes sur ma capacité à gagner de l’argent par mes propres moyens, sans travailler dans une grande entreprise…

Quand on sait que la première chose qu’il m’ait dit quand j’ai décroché mon école d’ingénieur sur concours c’est « j’aurais jamais cru que tu y arriverais… » on peut effectivement penser qu’il puisse douter de mes capacités…

Quand son environnement familial n’est pas très encourageant ou même pire, hostile, qu’est ce qu’on peut faire?

On peut évidemment couper les ponts, mais personnellement, ce n’est pas une situation que je désire.

Mes parents, même s’ils sont hostiles à mon projet d’entreprenariat, m’ont toujours aidé dans les autres domaines. Ils m’ont toujours poussé à agir, à faire de la musique (même si j’étais nul), à faire du sport, à étudier…Je les aime très fort, mais ils peuvent parfois me saper le moral à un point qu’ils ne peuvent pas imaginer.

Je les ai toujours écouté. J’ai fait des études d’ingénieur, j’ai bossé 10 ans dans l’industrie, pour des grandes Boîtes… J’ai appris beaucoup de choses et j’ai acquis des compétences dont je suis très fier. J’ai réalisé leur rêve de parents : je suis ingénieur et j’ai un emploi stable….Le seul problème, c’est que j’ai réalisé leur rêve…pas le mien. Et aujourd’hui, je ne me vois pas continuer encore 30 ans à bosser pour les autres à faire plus ou moins toujours la même chose.

Je me sens à l’étroit dans mon rôle de manager et j’ai besoin de plus. Je veux plus d’aventure. Je veux créer des choses.

Ma plus grande peur à moi, c’est justement de ne pas créer. Ne pas entreprendre.

Je suis donc tiraillé entre la peur de mes parents qui ont peur que je créé et ma peur qui est de NE PAS créer…

J’aime mes parents et j’ai envie qu’ils dorment tranquille sans se faire du soucis pour moi…mais je ne vais pas attendre qu’ils meurent pour vivre ma vie à fond.

Couper les ponts

A une époque, je ne leur parlais plus du tout de mes projets extra professionnel, parce que c’était trop dur pour moi à affronter. Je voyais du mépris et du dégout vis à vis de ce que je leur présentais. Je repartais à chaque fois déprimé et découragé devant leur scepticisme et leurs « et comment tu vas payer ton loyer? Comment tu vas faire avec ta fille? Si tu démissionnes je meurs ».

A un moment, j’avais fini par me laisser envahir par toute cette noirceur, tout ce défaitisme. Un jour sans raison, j’ai ressenti les symptomes d’une crise d’angoisse…A ce moment, j’ai compris que je commençais à vraiment croire que j’étais en train de tuer ma mère…

Alors j’ai arrêté d’écouter mes parents. J’ai arrêté de leur parler de moi pendant un moment. Je continuais à les voir et à parler avec eux, mais je n’évoquais plus « les sujets qui fâchent ».

Pendant un temps, ce silence radio m’a aidé à remettre mes idées en place et à m’isoler de leurs critiques irrationnelles. Mais en même temps cette situation ne me convenais pas à 100%. Je ne voulais pas « cacher » une partie de ma vie à mes parents. Ils m’ont tellement aidé et apporté dans la vie que je n’ ai pas envie de les priver de cette partie de moi.

=je voulais leur donner l’opportunité de partager cette aventure avec moi. Je ne veux avoir aucun regret plus tard en me disant que j’ai empêché mes parents de connaître cette partie de moi.

Merci la PNL

J’ai décidé de leur annoncer que j’avais demandé un temps partiel et que j’allais créer ma société dès cet été. J’étais très angoissé par leur réaction, mais j’étais convaincu que leur dire la vérité était la bonne solution (comme dans toutes les situations d’ailleurs).

Ma formation en PNL et en Coaching m’a énormément aidé pour trouver la force de le faire. Et je suis aussi plus déterminé que jamais et je sais où je vais. J’ai décidé que j’allais garder mon calme et répondre à toutes leurs questions de façon enthousiaste et confiante.

J’ai décidé de leur offrir la possibilité de me suivre dans mon projet et de m’encourager s’ils en avaient l’envie. Je leur laisse la porte ouverte pour décider si oui ou non ils veulent me suivre dans mon projet.

Ce n’est pas moi qui empêche ma mère de dormir. C’est elle qui se fait du soucis en refusant de croire en moi.

Si mon père doute de ma capacité à réussir, c’est parce qu’il ne connaît pas le milieu dans lequel je veux me lancer, ce n’est pas parce qu’il doute de mes capacités…

Je prends beaucoup de temps pour les rassurer, leur expliquer ce que je fais, ce que je vais faire.

Mais je sais très bien qu’il y a une chance que je n’arrive jamais à les convaincre en parlant. La seule chose que je puisse faire, c’est de les convaincre par l’action et les résultats.

Je suis en phase avec moi-même. Ils me suivent, ils ne me suivent pas, je m’en moque. Je crois en moi, je suis honnête avec mon entourage. Ca me suffit. Je ne me laisse plus jamais envahir par les doutes des personnes qui m’entoure. J’ai une confiance inébranlable en ma capacité à réussir dans mes projets.

L’histoire géniale de Kévin Costner

Pour conclure cette vidéo, je vais te lire l’histoire fascinante de Kévin Costner que j’ai découvert dans Tools of Titans. J’espère que tu vas aimer.

Quelques films de la carrière de Kévin Costner

  • Danse avec les Loups
  • JFK
  • Bodyguard
  • Robin des Bois, prince des voleurs…

Kevin Costner se rend à sa première audition au volant de sa voiture.

L’accélérateur se casse et la pédale s’enfonce jusqu’au sol. La voiture s’emballe et il se rapproche dangereusement de la voiture devant lui.

En quelques secondes il a repris ses esprits, a enfoncé la pédale d’embrayage, Le moteur faisait un bruit terrible mais il a réussi à couper le contact en tournant la clé.

Il s’est rangé sur la bande d’arrêt d’urgence, a sauté en dehors de sa voiture et s’est rendu à pieds à son audition, en laissant sa bagnole là, sur le bord de la route.

« Parce que j’avais quelque part où aller. J’avais un lieu où quelque chose allait se produire…et bien sûr rien ne se passa.

Je n’étais pas assez bon. Je n’avais pas assez de compétences. Je ne connaissais pas bien la pièce… Mais mon imagination a commencé à s’enflammer devant les possibilités qui s’offraient à moi.

J’ai commencé à tomber amoureux de quelque chose. Je ne savais pas si je pourrais gagner ma vie avec, mais je me suis finalement débarrassé de tous ces murmures dans ma tête [qui venaient de mes parents], qui me disaient « Qu’est-ce que tu vas devenir? » Et je répondais, « ça ne te regarde pas. Je vais devenir ce que je veux devenir ».

« Quand j’en suis arrivé là, je ne me souciais plus du tout de ce que les autres pouvaient penser de ce que je faisais. Tout le poids du monde que je portais sur les épaules disparu et tout devint possible.

Maintenant, j’allais laisser les autres se faire du soucis, tandis que pour moi, j’étais devenu libre.

Le père de Kévin n’a jamais voulu qu’il devienne comédien. Un jour quand Kévin a eu bcp de succès, son père lui a dit :

Tu sais, je n’ai jamais pris de risques dans ma vie.

Moi j’ai trouvé un boulot et je me suis accroché à ça parce que je savais qu’il y aurait toujours de la nourriture sur la table….Kévin et son père pleuraient…etc…

Je vis exactement la même situation avec mes parents. Mis à part que je ne connais pas encore le succès que connais Kévin Costner…

Conclusion

J’ai fait lire ce passage de ToT à mes parents. Je ne sais pas si ça va les aider. En tout cas, je continuerai à faire mon maximum pour les inclure dans ma vie. Parce que je les aimes et que ce sont mes parents 🙂

J’avais envie de partager ces conseils et ces histoires avec toi. Parce que peut-être toi aussi tu te dis qu’il n’y a que toi qui a des problèmes avec ton entourage.

Tu te dis peut-être que c’est plus facile pour les autres. Ce n’est pas vrai. Toutes les personnes qui ont eu un jour de grandes ambitions se sont heurtés à des réticences…

J’espère que cette vidéo t’a été utile. Si tu as aimé, tu peux mettre un pouce en l’air et partager.

Abonne -toi pour voir la prochaine vidéo qui sort dimanche prochain 12h00 pile!

Merci, et à très vite !!!

Références

Tools of Titans (US)

https://goo.gl/YjR4In

La semaine de 4 heures (FR)

https://goo.gl/xJzFQG

Podcast : The Tim Ferriss Show avec Kevin Costner (US)

https://goo.gl/6hJuOH
Bandeau encadre Fin Article Yoann Hamon

Leave A Response

* Denotes Required Field