Comment gérer une baisse de moral ?

Comment gérer une baisse de moral ? L’histoire de Tim Ferriss et Coach Sommer

Timothy Ferris travaillait pour améliorer la mobilité et la forces de ses jambes. Son coach, Christopher Sommer lui avait donné un exercice très difficile, qui demande environ 6 mois de boulot avant de porter ses fruits.

Au bout de quelques séances, Tim écrit à son coach pour lui dire qu’il est démoralisé.

La réponse du Coach est absolument fantastique et elle a aussi fait écho en moi parce qu’elle n’est pas valable qu’en sport. Elle s’applique à tous les domaines et permet de se reconcentrer sur ses objectifs quand on a une baisse de moral.

Je vais paraphraser cette réponse ici :

Salut Tim,

C’est bien trop tôt pour espérer un développement musculaire. Dans un exercice comme celui-ci, les résultats n’apparaissent pas avant 6 semaines.

Gérer une frustration temporaire fait partie du cheminement vers l’excellence

La frustration est essentielle, il faut apprendre à la gérer.

Si la quête d’excellence était facile, tout le monde la suivrait.

La gestion de la frustration est la raison n°1 qui empêche les gens d’atteindre leurs objectifs :

Le sentiment d’échec arrive quand a des attentes déraisonnables par rapport au temps qu’on y consacre.

Le secret, c’est de se pointer, de faire le boulot, et de rentrer chez soi.

Avoir l’éthique d’un ouvrier et une volonté indéfectible.

Un fois la décision prise, refuser de faire des compromis.

Il faut accepter que la qualité des résultats à long terme exige une bonne concentration sur le long terme. Pas d’émotions, pas de drame, pas d’autoflagellation parce que le chemin est chaotique.

Il faut apprendre à apprécier le progrès. C’est d’autant plus important que le voyage dure bien plus longtemps que le triomphe.

Il faut célébrer les victoires quand elles apparaissent et aussi apprendre des échecs quand ils arrivent.

Refuser catégoriquement d’accepter moins que le meilleur de soi-même.

Ne tient pas de calendrier, ça prendra le temps que ça prendra.

Si tu t’engages pour atteindre un objectif à long terme et non une série de buts intermédiaires alors c’est clair, direct, simple.

C’est bien plus facile de s’y tenir que d’avoir à prendre une série de petites décisions et de garder le cap en les gérant les unes après les autres. Ça fournit trop d’occasions de dévier par inadvertance de l’objectif.

La décision unique est le meilleur instrument de toute la boîte à outils.

Comment garder le moral

Cette histoire m’a appris beaucoup et m’aide à garder le moral en toutes circonstances :

  1. Déjà, même Tim Ferriss peut être démoralisé. C’est con, mais ça me rassure de savoir que même mes idoles peuvent être dans une impasse.
  2. Ensuite, j’aime beaucoup l’idée générale que je perçois dans la lettre du Coach. La frustration fait partie du chemin vers l’excellence.
  3. C’est normal de galérer, si c’était facile, tout le monde pourrait réussir. Ce qui fait la différence, c’est de toujours surmonter les difficultés et ne pas s’arrêter sur un échec.
  4. Enfin, je suis convaincu que ce que Christopher Sommer appelle « la décision unique » permet de ne pas oublier pourquoi on fait ce qu’on fait.

Je veux devenir un grand Coach. Du calibre de Tony Robbins. Je veux aider les gens qui le désire à se transcender pour révéler ce qu’il y a de meilleur en eux.

C’est un objectif ambitieux mais comme le dit James Cameron : « si vous placez la barre extrêmement haut et que vous ratez, votre échec sera supérieur aux succès des autres. »

Tout ce que je fais, tous les livres que je lis, toutes les vidéos que je tourne, toutes les choses que j’écris, les gens que je côtoie, les séminaires ou les formations auxquelles je participe, c’est pour aller dans ce sens.

Je prends tout ce qui m’arrive comme une expérience et je cherche comment je peux l’intégrer à mon objectif. Evidemment, tout ne se déroule pas toujours idéalement comme je le souhaiterais, mais je prends mon temps. Sur le chemin de la réussite, tous les feux ne seront pas toujours au vert.

Comment vas tu gérer tes baisses de moral désormais?

Et toi, qu’est-ce que tu as appris en lisant cet article ?

Quelle est ta décision unique ? Quel est le cap que tu te fixes, vers quel objectif tu veux aller ?

Leave A Response

* Denotes Required Field