J’arrête de me plaindre

Attention, PAS FACILE AUJOURD’HUI : On va arrêter de se plaindre, arrêter de râler.

La vie, c’est pas toujours facile. OK, ça je peux l’entendre et ça fait parfois du bien de vider son sac. Cela dit, il y a aussi la manière de faire.

« Quand tu te plains, personne ne veut t’aider », Stephen Hawking.

Hawking  est un célèbre Cosmologue, Physicien et Mathématicien qui souffre d’une forme rare, de sclérose latérale amyotrophique (SLA) autrement appelé maladie de Charcot. Il est aujourd’hui presque complètement paralysé et parle grâce à un logiciel qu’il contrôle grâce aux contractions de sa joue…

S’il y a bien quelqu’un qui pourrait se plaindre, c’est lui. Pourtant, il dit ceci :

« Si tu passes ton temps à te focaliser sur ce qui ne va pas, et si c’est ce que tu dis aux gens que tu connais, tu n’es pas une source d’enrichissement pour eux. Tu deviens une source de destruction pour les gens. Et ça attire encore plus de destruction ».

La collègue qui râle tout le temps.

Il y a quelques années, j’avais une collègue qui passait régulièrement à mon bureau se plaindre pendant de longues minutes. Elle me racontait toutes ses misères au travail et son principal problème était qu’elle n’avait pas le temps de faire certaines tâches qu’on lui demandait de faire. Elle passait fréquemment 10, 15, 20 minutes à m’expliquer pourquoi elle n’avait pas le temps de faire son reporting mensuel.

Effectivement, on ne faisait pas un boulot facile et il y avait plein de contraintes et souvent des aléas qui demandaient d’abandonner immédiatement une tâche pour répondre à l’urgence. C’était facile de se laisser distraire et de ne pas remplir tous ces objectifs dans les temps. On était dans un job très opérationnel et il était rare qu’il se passe une journée sans un incident sur lequel il faut se rendre, ou un aléas de chantier qui nécessite de reprendre tout le planning de la semaine.

Au début, j’écoutais ma collègue se plaindre de façon plutôt empathique. C’est VRAI, après tout moi aussi je partageais les mêmes difficultés et j’avais du mal à trouver du temps pour faire mes reportings. Je me disais qu’échanger avec elle pouvait être une bonne occasion de partager des bonnes pratiques et trouver ensemble des solutions.

Je me suis vite rendu compte que ça n’allait pas marcher.

Tout les arguments que je pouvais avancer ne lui convenais pas. Elle ne m’écoutais jamais. A chaque fois que je proposais une idée, j’avais droit à un « OUI, MAIS… »

Pire, un « OUI MAIS SI… »

Oui, mais si tu commences ton reporting et qu’on t’appelle sur un chantier?

Bah ok, dans ce cas, j’éteins mon ordi et je vais sur le terrain. Mais au moins j’aurais commencé.

J’avais beau essayer plusieurs angles d’attaque, rien n’avait de la valeur. Je finissais même par croire que moi non plus je n’arriverais jamais à produire ces foutus tableaux Ecel dans les temps…

J’ai donc arrêté de l’écouter se plaindre. Encore mieux, pendant qu’elle s’écoutait parler, moi je remplissais mes tableaux de suivi. J’ai gagné en productivité, j’ai testé mes idées qui étaient orientées solutions et j’ai résolu mon problème de reporting.

Ma collègue a continué de se plaindre, même quand je lui ai expliqué qu’à chaque fois qu’elle se plaignait elle perdait autant de temps à ne pas avancer sur son boulot, mais ça n’a rien changé.

Au final, je pense que le job n’était pas fait pour elle, elle a démissionné au bout de quelques mois.

Je suis sûr que tu connais une personne qui trouve toujours le moyen de se plaindre. Même si tu as des problèmes plus gros qu’elle !!!

Imaginons que tu sois coincé 3 heures dans un ascenseur. Tu préfères te retrouver coincer avec quelqu’un de très attirant mais qui va passer son temps à se plaindre et dire que « de toutes façons il n’y a qu’a lui que ça arrive, on va mourir dans cet ascenseur, j’ai jamais de chance », une personne colérique qui s’énerve, bref, quelqu’un qui va avoir des idées noires en permanence.

Ou alors, est-ce que tu préfères une personne pas nécessairement attirante mais qui adopter un état d’esprit positif, qui va accepter la situation,  chercher des solutions, qui va te parler d’autres choses, de choses positives et inspirantes. Quelqu’un qui va faire en sorte de tirer le meilleur de ce moment où tu t’es retrouvé coincé avec lui dans cet ascenseur »?

Moi je sais que je préférerais être avec la personne positive. J’essaye donc d’être cette personne positive qui tire le meilleur de son expérience pour s’en servir par la suite. Et toi, qui souhaites-tu être?

Dans la vie, on a plein de raisons de se plaindre :

  • Je suis coincé dans les bouchons
  • Il pleut
  • Je n’ai pas assez d’argent
  • Je suis stressé
  • Ma famille m’emmerde
  • Je suis trop grand, trop gros, trop moche
  • Je n’ai pas assez de temps
  • Je paye trop d’impôts
  • Je n’ai pas de chance
  • On m’a trahi
  • Etc…

On a tous des problèmes. On a tous, plein de raisons de râler. Mais a quoi ça sert finalement?

Est-ce que se plaindre, ça va changer quelque chose? Qu’est-ce que ça apporte?

OK, parfois, c’est bien de gueuler un bon coup, ça fait du bien sur le moment. Mais est-ce que tu n’as jamais dit de trucs que tu regrettais sous le coup de la colère et après tu galères à réparer le mal.

En plus, râler, ça te met dans un état hyper négatif, qui n’est pas du tout idéal pour trouver des solutions.

Changer son état d’esprit en un état d’esprit positif, ça peut avoir un impact énorme sur ta vie.

Face à une situation difficile, si on ne peut pas contrôler tout ce qui se passe, on peut contrôler la façon dont on réagit face à elle.

Pense à une situation qui n’est pas idéale pour toi et face à laquelle tu as tendance à te plaindre.

Qu’est-ce que tu peux changer MAINTENANT pour que ça aille mieux?

Est-ce que tu peux jeter quelque-chose? Réparer un objet qui est cassé et qui te pourris la vie?

Est-ce que tu peux acheter une solution qui résoudra ton problème?

Qu’est-ce que tu peux FAIRE aujourd’hui pour retirer ce caillou que tu as dans la chaussure?

Si tu ne peux rien y faire, comment est-ce que tu peux changer ton comportement ou ton état d’esprit face à cette situation?

FAIS LE MAINTENANT, décide de changer et tu verras tout de suite des bénéfices.

Il y a un défi très connu qui consiste à arrêter de râler pendant 21 jours. Je te mets le lien vers le TED de Catherine Lewicki l’auteur de « J’arrête de Râler ». Le principe, tu portes un bracelet autour du poignet, et dès que tu râles, tu dois changer de poignet. Le but étant de garder le bracelet du même côté pendant 21 jours.

T’as envie de faire ce challenge, raconte moi dans les commentaires ton plus gros défi, la chose qui te mets le plus en pétard. Si tu as déjà fait ce défi, tu peux partager ce que ça t’as apporter, ça motivera ceux qui débutent !!!

Catherine Lewicki a mis 4 mois pour y arriver. Elle partage les 5 leçons que ça lui a appris dans un TED :

Les 5 leçons apprises pendant le Challenge

1-Premier jour, arrêter de râler ne veut pas dire tout accepter :

  • Changer certaines choses qui peuvent être changées
  • Être entrepreneur de sa vie

2-Est-ce que je suis en train de râler ou d’exprimer ce qui ne me convient pas ? Voici ses indicateurs

  1. Ton de la voix
  2. Est-ce que je suis en mode « victime »
  3. Justesse de mes propos. Exagération

3-Quand elle est à la place de la personne qui se fait râler dessus comment elle réagit?

  1. Se protéger, quitter la pièce ou se boucher les oreilles, créer un filtre mental dans son esprit
  2. Se défendre et essayer de prouver qu’on a raison

4-Râler lui permettait de ressentir de l’appartenance à un groupe (ceux qui râlent)

  • C’est très facile de râler, ça rassemble
  • Comment changer ma façon de faire du lien avec les gens?

5-Pourquoi certaines choses d’apparence futile la mettent autant en colère?

  • Apporter plus de plaisir dans mon quotidien AUJOURD’HUI

Bloquer des créneaux horaires pour méditer, marcher dans la nature, faire ce qu’il me plait.

Plus beau cadeau de ce challenge

3 filles, Alice qui fait plein de calins, Anna était raisonnable, grâce au challenge, elle s’est autorisé à arrêter sa maman…qui était trop occupée pour lui faire des calins.

Références

Tools of Titans (US)

https://goo.gl/YjR4In

Podcast : The Tim Ferriss Show (US)

https://goo.gl/zfVHRH

Stephen Hawking: Stephen Hawking pose de grandes questions sur l’univers.

Leave A Response

* Denotes Required Field