Maitriser la peur avec le scénario du pire ToT 17/53

Vaincre sa peur en répétant le scénario du pire !!!

Ca te dirait d’être aussi confiant que le Grand Michael Phelps au départ d’une compétition de natation ?

Eh bien on y va!

Salut à toi,

Aujourd’hui je partage avec toi un exercice pour surmonter ses peurs au travers d’un petit exercice tout simple.

C’est un des exercice préféré de Tim Ferriss, l’auteur de Tools of Titans et exercice, je le pratique souvent. Il est absolument miraculeux, c’est de répéter le Scénario du Pire.

Je m’explique.

Quand tu as peur de te lancer dans un projet , une activité, que tu as une décision importante à prendre, demande toi ce qui pourrait arriver de PIRE.

Je l’utilise à chaque fois que je rencontre une situation stressante au travail :

  • Demander un congé de Formation à mon DRH
  • Travailler à Temps Partiel
  • Rencontrer le Président de ma boîte

Mais aussi dans ma vie perso/entreprenariat :

  • Créer mon blog, ma chaîne Youtube
  • Jouer mon spectacle de Magie
  • Escape Game « Enterré Vivant »

En réalité, j’ai appris cet exercice en lisant « La semaine de 4 heures », également de Tim Ferriss. Il utilise le Scénario du Pire à chaque fois qu’il prend une grande décision.

  • Quand il était au bords du Burn Out et qu’il a décidé de partir en voyage plusieurs mois.
  • Lancer son Podcast
  • Arrêter d’investir dans des entreprises
  • Etc…

Tu l’auras compris, cet exercice peut être utile dans pleins de circonstances.

En évaluant les éventuels dommages qui pourraient arriver, tu peux mieux te préparer à ce qui t’attend mais pas seulement.

Tu vas réaliser que très souvent, les bénéfices que tu peux tirer de ce qui te fait peur sont largement supérieurs aux éventuelles conséquences négatives qui pourraient arriver.

Mais alors comment ça marche ?

Voilà la liste des questions que tu peux te poser quand tu es face à une chose qui te tétanise. Pour laquelle tu n’arrives pas à te lancer.

  • Qu’est-ce qui pourrait se passer si j’arrêtait d’investir pendant 6 à 12 mois ?
  • Comment je pourrais faire pour annuler les dommages collatéraux ?
  • Est-ce que je pourrais faire une répétition ou un test de quelques semaines ?
  • Faire une liste des bénéfices garantis contre ceux des inconvénients potentiels.

Qu’est-ce qui pourrait se passer si j’arrêtait d’investir pendant 6 à 12 mois ?

J’aime beaucoup l’idée de  se projeter dans l’avenir et d’examiner les conséquences à moyen/ long terme. Faire un bond dans l’avenir permet de prendre du recul sur le quotidien.

Exemple :

Pour partir à temps partiel, j’ai tout simplement compté l’argent que j’avais mis de côté, j’ai calculé l’argent que j’allais perdre tous les mois par rapport à mon salaire et j’ai réalisé que je pouvais vivre 6 ans en gagnant 60% de mon salaire actuel sans rien changer à mon train de vie actuel.

Comment je pourrais faire pour annuler les dommages collatéraux  potentiels?

Déjà, ça présuppose de lister tous les trucs qui pourraient arriver. Je dis bien pourraient arriver.

Ensuite pour chaque item, il faut réfléchir à ce qui pourrait fonctionner pour retrouver l’équilibre.

Exemple :

J’ai joué un spectacle de magie en mars dernier. La pire chose qui pouvait m’arriver, c’était de rater tous mes tours (un en particulier). Pour palier à ça, je me suis arrangé pour faire faire le tour le plus compliqué par un spectateur. Si jamais ça loupais, j’avais prévu un texte alternatif pour expliquer au public que ce tour ne fonctionne presque jamais. Et derrière, j’enchainais avec un tour très fort, très visuel et que je maîtrise à la perfection !

Malgré ça, si j’avais raté tous mes tours ou que je m’étais évanoui sur scène à cause du stress, je serai reparti du café théâtre avec plusieurs choses.

  • Un spectacle de 10 minutes et un personnage. Mon travail n’aurait pas été complètement perdu.
  • Et une super anecdote à raconter pour faire marrer les copains : « Je vous ai parlé de la fois où je me suis évanoui sur scène? »
  • De la place pour progresser.

Est-ce que je pourrais faire une répétition ou un test de quelques semaines ?

Est ce que tu peux essayer de vivre ce que tu envisages de faire. Est-ce que tu peux tester la nouvelle habitude ou la nouvelle compétence que tu veux développer ?

Est-ce que tu peux essayer de vivre dans les conditions que tu redoutes ?

Exemple

Tim Ferriss est pourtant millionnaire, mais il s’exerce avec le minimum de moyens de façon fréquente

  • Dormir par terre dans un sac de couchage
  • Boire que de l’eau
  • Jeûner
  • S’habiller en jean t-shirt blanc pendant 1 semaine

S’entraîner à vivre dans les pires conditions est un excellent moyen pour réussir.

Michael Phelps a battu le record du monde du 200m papillon en 2008 en nageant avec ses lunettes remplies d’eau. Il ne s’est pas inquiété, il l’avait bossé à l’entrainement…

Amélia Boone, la reine de la course à obstacle aime s’entrainer sous la pluie et dans le froid pour améliorer sa résistance.

Faire une liste des bénéfices garantis contre ceux des inconvénients potentiels.

Faire la liste des bénéfices est en général plutôt simple mais on peut avoir tendance à ne pas pousser assez. Trop souvent happé par les éventuels risques.

C’est pourquoi il est important de visualiser ou d’imaginer ce qui se passerait si tu atteignais ton objectif.

Michael Phelps a appris très jeune à visualiser ses objectifs.

  • Comment je veux que ça se passe ?
  • Comment je veux que ça ne se passe pas ?
  • Comment je pouvais y aller ?

Exemple :

Dimanche dernier, j’ai fait un Escape Game avec ma copine sur un thème un peu particulier : « Enterré Vivant ». Comme son nom l’indique, tu es comme enterré vivant, dans un cercueil, pendant 1 heure et tu dois trouver un moyen de t’en échapper en moins d’une heure.

Problème, elle craignait de paniquer pendant le jeu. Elle avait peur de manquer d’air.

Je lui ai simplement demandé de me lister les pires choses qui pouvaient arriver. Mais VRAIMENT arriver OK? C’est un jeu. Les créateurs du jeu n’ont pas poussé le truc à l’extrême et tu n’es pas « réellement » enterré sous 2 mètres de terre. Tu es juste enfermé dans une boite qui simule un cercueil, tu es filmé et s’il y a le moindre problème, on vient t’ouvrir pour te libérer.

Au final, la pire chose qui pouvait lui arriver, c’était de paniquer et de demander l’arrêt du jeu. De perdre par « abandon » et de prendre un petit coup à l’égo et aussi la déception de ne pas nous avoir permis de jouer jusqu’au bout.

Sur une échelle de 0 à 10, 10 étant un drame horrible, je lui ai demandé de coter l’impact qu’aurait un éventuel abandon. Elle m’a répondu 2

On a fait le même exercice avec les bénéfices garantis en cas de victoire. Tu as réussi à sortir du cercueil, tu te sens comment sachant qu’une seule équipe a déjà réussi à s’échapper de ce jeu?

Elle m’a répondu qu’elle serait hyper fière de réussir à se gérer et à trouver la solution du jeu. Elle m’a donné 8/10.

Si on définit « les risques » par les choses qui peuvent avoir un effet négatif irréversible, on se rend compte à quel point nos peurs peuvent être à la fois stupides, douloureuses. On surestime fréquemment nos peurs et on minimise les gains potentiels.

Je t’invite à essayer cet exercice sur un sujet que tu redoutes, dis moi dans les commentaires si tu as été surpris par quelque chose. Explique-moi en quoi tu as un regard différent sur une situation qui te bloque.

On s’arrête là pour aujourd’hui.

Je te dis merci! Et à dimanche prochain pour une nouvelle vidéo !!!

Description

Défi 2017 : Une vidéo et une citation par semaine, tous les dimanches à 12h00

Mon site web

https://goo.gl/vox9tT

Tools of Titans (US)

https://goo.gl/YjR4In

Michael Phelps sur son record du monde à l’aveugle

https://goo.gl/HBnKkS

Lien vers l’exercice PNL, moi dans 10 ans

https://goo.gl/Nqwbsy

Musiques

Musique Libre de droits – Kasbo – Horizon

Leave A Response

* Denotes Required Field