Le système de représentation VAKOG en PNL

Les modalités en PNL (Programmation Neuro Linguistique)

Bienvenue à toi ! On va parler de notre système de représentation « VAKOG »

Qu’est-ce que le VAKOG en PNL ?

VAKOG, cela veut dire tout simplement :

  • Visuel, ce qu’on voit, les images
  • Auditif, ce que l’on entend, les sons
  • Kinesthésique, ce que l’on peut toucher ou faire, ressentir
  • Olfactif, ce que l’on sent, les odeurs
  • Gustatif, ce que l’on goute, les saveurs

La vidéo sur le VAKOG

En Programmation Neuro Linguistique (PNL), on part du principe que tout le monde a un système de représentation différent.

Le monde tel qu’il existe va être perçu de façon plus ou moins différente en fonction de nos sens et de nos représentations internes.

Evidemment, une personne « saine » perçoit le monde différemment d’un sourd ou d’un aveugle. Mais plus généralement, chacun a des canaux préférentiels. D’une personne à l’autre, cela varie.

Certaines personnes préfèrent le canal Visuel, d’autres le canal Auditif et d’autres seront plutôt Kinesthésiques. On laissera le canaux Olfactif et Gustatifs aux métiers de la table ou aux parfumeurs.

Pourquoi le VAKOG est indispensable en communication ?

Connaître le système de représentation de ton interlocuteur est un atout clé pour réussir à le toucher.

Si ton interlocuteur à un système principalement visuel et que tu n’utilises avec lui que du vocabulaire auditif, tu vas sans doute l’ennuyer et il n’arrivera pas à se faire une image de ce que tu lui racontes.

Comment identifier le canal principal de ton interlocuteur ?

Pour t’aider à y voir plus clair, voici une grille de vocabulaire que pourrait utiliser quelqu’un qui s’exprime principalement par chacun des canaux VAKOG.

Visuel Auditif Kinesthésique Olfactif Gustatif
Je vois J’entends Je sais faire Je sens Je goûte
J’imagine Fort/silencieux Je ressens Odeur Goût
Voir Calme Toucher Parfumé Sucré/salé
Beau/moche Boom Frapper Fais-moi sentir Amer
Brillant/mat Casser les oreilles Douleur Humer Acide
Couleurs J’écoute Caresse Renifler Fais-moi gouter
Image J’entends Laisse-moi faire Ça pue !!! C’est booooon

Les expressions utilisées par une personnes donnent aussi beaucoup d’indices dans la façon de se représenter le monde.

Une personne Visuelle

Regarde vers le haut, fais peu de mouvement, parle vite, cligne des yeux et a besoin d’avoir beaucoup d’informations rapidement.

Une personne Auditive

Parle d’une voix mélodieuse, en rythme.

Elle penche la tête sur le côté pour mieux écouter, fronce les sourcils, prend peu de notes en cours ou en réunion.

Une personne Kinesthésique

Elle a un rythme lent, l’information doit passer par le corps pour être intégrée. Elle parle à voix basse.

Avec toute ces informations, je t’invite à deviner mon mode principal en relisant l’article ou en regardant la vidéo à nouveau !

Un Test VAKOG pour connaître ton système de représentation principal

Je te propose maintenant de faire un petit test pour déterminer quel est ton canal préférentiel en cliquant ici :

https://goo.gl/hx5UmA

VAKOG et apprentissage

Si tu t’adresses à une audience, il faut bien prendre en compte les différences de chacun pour mieux faire passer tes idées.

Ainsi, Une personne visuelle va aimer que tu présentes des images ou des vidéos. Ils seront attentifs au look de la présentation mais ils pourront avoir du mal à se concentrer lors de présentations orales longues. Ils seront moins distraits par le bruit que d’autres, et il faudra utiliser des mots comme « voir, regarde, vision… » pour les amener à se représenter des images dans leur esprit.

Une personne auditive va écouter sans forcément prendre de notes et peut-être même fermer les yeux. Ils peuvent être perturbés par des bruits intempestifs auxquels tu ne fais prête pas forcément attention (climatisation, travaux, collègue qui joue avec son 4 couleurs…). Il faut que tu sois attentif à ce qu’ils soient à l’aise pour bien t’écouter.

Ils apprécieront une voix musicale et variée, il faut éviter un ton trop monocorde et soporifique. il faudra utiliser des mots du champ lexical du son.

Et une personne kinesthésique va aimer apprendre par la pratique. Ils ont besoin de faire des exercices, de toucher et de ressentir une expérience pour se l’approprier. Ils ont besoin de concret et d’exemple au risque de s’ennuyer au cours d’un exposé trop théorique.

Il faut donc que tu répondes à toutes ces attentes pendant ta présentation.

Les clés d’accès oculaire, lire dans les pensées et détecter les mensonges

Pour savoir si la personne avec qui vous êtes en train de parler se fait une image dans sa tête, imagine un son ou bien s’imagine ressentir une sensation, tu peux utiliser les clés d’accès oculaires de la PNL.

Les créateurs de la PNL, Grinder et Bandler ont constaté pour 90% des droitiers, le schéma suivant.

Quand ils regardent vers la droite, ils accèdent à un souvenir. Quand ils regardent à gauche, ils construisent une image ou un son.

  • En haut la personne visualise des images
  • Au niveau des oreille, se trouvent les sons
  • En bas, la personne accède à du contenu, des sensations ou un dialogue interne.

Mouvement accès oculaires de la PNL

Figure 1 – les clés d’accès oculaires de la PNL

 

Attention, ce n’est pas le cas pour tout le monde. Certaines personnes ont un système inversé droite/gauche (comme moi par exemple). Pour le savoir, il est indispensable d’avoir testé et validé certaines hypothèses.

En observant les mouvements des yeux d’une personne ont peu donc déduire avec un bon taux de réussite si une personne imagine une image ou un son.

Par exemple, tu peux poser la question qu’elle serait pour toi maison idéale ? Puis observe juste les mouvements des yeux de ton interlocuteur, ils vont te donner beaucoup d’informations.

Les mouvements oculaires et le mensonge

Les mouvements oculaires comme ils ont été décrits dans la PNL ne permettent pas à eux seuls de déterminer si quelqu’un ment.

Vidéo de Fabien Olicard très bien faite sur le sujet

Ma vidéo sur les clés d’accès oculaire et le mensonge

Leave A Response

* Denotes Required Field